En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
Partenaires institutionnels

Partenaires majeurs

Nos partenaires privés 2016

Enregistrer

 

Nos partenaires techniques

Partenaires Presse

Dossier de présentation 2016

Télecharger 

Enregistrer

Une région

Un département

56689 visites
Un grand coup de chapeau !

Toute l'équipe d'organisation de cette journée mémorable: 

Evelyne Degrigny, Lucie Gailhou, Marie-Hélène Zambelli, Léa Gachassin, Didier Tuha, Pierre Abbadie, Maxime Gachassin, Dominique Ponnau, David Dargein, Jean-Marc Gracianet, David Zambelli, Frederic Bebiot, Thomas Pondicq, Hubert Pondicq, Romain Lac, Michel Lac, Francis et Jacqueline Abbadie.


Sur une idée de Christian Gachassin

Coordination de l’événement : Jean-Jacques Sabatier
 

A toute l'équipe du Pic du Midi avec bien sur en premier, son directeur, Daniel Soucazes

A la ville de Bagnères-de-Bigorre pour son soutien logistique

A la ville de Lourdes pour le prêt du court

Aux éditions Rival pour le decorum publicitaire

A l'Office départemental des sports, à Benoit Tauziede de Ski Tech La Mongie et à la Régie des remontées méccaniques pour la fourniture d'e moyen de transport pour l'évacuation des invités par voie terrestre.

A www.espritdespyrenees.com pour la mise à disposition d'une fourgonette

A Jean-Sébastien Gion, pour sa présentation du Pic du Midi (Voir Texte ci-dessous)

 

 

PROLOGUE au MATCH de TENNIS Guy FORGET – Mansour BAHRAMI
au sommet du Pic du Midi de Bigorre (2877 m.) le Mercredi 20 Août 2014
(texte: Jean-Sébastien Gion)

     Le Président Christian GACHASSIN m'a demandé de dire quelques mots sur le Pic du Midi de Bigorre avant que vous n'engagiez votre match, ici, à 2877 m. d'altitude… Merci cher Christian, c'est un honneur pour moi. Mais, messieurs les tennismen, j'ai bien peur que l'on ne vous ait pas tout dit sur ce qui vous attend…

     Vous rendez-vous compte que dès 1875, à l'initiative du Général de Nansouty et du géologue Xavier Vaussenat , des ouvriers commençaient déjà à préparer la terrasse sur laquelle vous alliez jouer 139 ans plus tard !

Un commentateur, lors du Tour de France de cette année, a signalé que l'Observatoire du Pic avait été construit en 4 ans , cet homme devra bosser ses fiches ! car les travaux ne se sont pratiquement jamais arrêtés jusqu'à nos jours… !

Et j' ai une pensée pour les "porteurs du Pic" qui ont assuré le transport du matériel pendant plus de 70 ans, à dos de mulet puis à dos d'homme dès que le sentier était enneigé… près de1700 m. de dénivelé ! 5 fois et demi la hauteur de la Tour Eiffel ! avec des charges de 30 à 35 kg. sur le dos, 10 h. d'ascension….

- de 1878 à 1884: les bâtiments Nansouty et Vaussenat
- 1904 – 1907: la maison de Toulouse et la coupole Baillaud.
- 1926: les pylônes de 25 m. la TSF
- 1933 – 1936: la route des Laquets et le bâtiment Dauzère (Physique)
- de 1946 à 1949: : le bâtiment Pas de Case, la coupole Gentili, le câble de service, la ligne HT 60.000 volts, le plan incliné

En 1952, révolution: arrivée du téléphérique et les travaux qui n'arrêtent pas:
- Une "Chambre de Wilson" pour la physique des particules (prix Nobel), le grand bâtiment "Labardens (1956/57), les bâtiments interministériels, l'émetteur TV de 103 m. de hauteur, la coupole tourelle pour le soleil (1961)

- 1963: le Télescope de 1,06 m., (programme Apollo), planètes
- 1972: une tour de 28 m. et sa coupole de 14 m. pour le télescope B.Lyot de 2,03 m.
le plus grand de France

1998, le projet Pic 2000: nouveaux téléphériques, réaménagement du sommet

Botanique, météorologie, climatologie, géologie, étude des sols, physique, chimie, astronomie, étude du soleil, médecine… toutes les disciplines scientifiques y sont passées

Le Pic est de renommée internationale: astronomie, étude du soleil, étude des particules… la clé de ce succès ? l' ATMOSPHÈRE ! la qualité de l'atmosphère…:

- Son altitude abaisse de 30 % la pression atmosphérique, ce qui rend l'air plus transparent (et j'en arrive à ce qui vous attend, messieurs les joueurs !)
- Son altitude encore qui place le sommet au dessus de la vase atmosphérique qui stagne en plaine et induit une grande pureté de l'air
- Son isolement qui atténue les turbulences atmosphériques qui auraient pu être engendrées par des pentes voisines
- Sa position de belvédère à 360 ° avec un accès relativement facile (entre"" pour les porteurs du Pic !)

30 % de Pression Atmosphérique en moins ! Messieurs les tennismen, le cher Président Jean Gachassin ne vous a pas tout dit sur ce sujet…

Le sang vous a monté à la tête pendant votre ascension "mode rapide" en voiture puis en téléphérique…OUI, OUI ! une bonne constriction de la rate vous a fait rougir en libérant un ½ litre de sang supplémentaire pour compenser votre hypoxie

Vos pulsations cardiaques et votre ventilation pulmonaire se sont accélérées !
et peut-être un peu de vertige ? suspendus, là, 400 m. au dessus du vide …

Et puis, ne me dites pas le contraire, vous avez dû faire plein de manips pour décoincer votre oreille moyenne: déglutir, bailler aux corneilles ou tout boucher (si vous pouvez) et souffler comme le préconisait si bien Valsalva. pour les cas difficiles.

Mais il y a bien mieux ! vos poches d' air ou de gaz emprisonnées dans l'estomac et les intestins se sont également dilatées… alors ? aérophagie et flatulences à tous les étages afin d' équilibrer les pressions… automatique et imparable…

Ah ! Si vous aviez passé la nuit ici, vous auriez mal dormi et vous auriez perdu la moitié de votre capacité de vision nocturne.

Vous allez souffrir en cours de match ! Vos performances vont baisser ! Votre temps de récupération sera plus long !
En 1968, lors des épreuves d'endurance aux J.O. de Mexico, GAMMOUDI avait couru le 5000 m. avec 14 secondes de plus qu'en… 1912 ! Et ici, vous êtes 625 m. au dessus de Mexico !

Vous aurez soif ! l'abaissement de la température rend l'air plus sec

Votre cou, vos épaules, vos mollets vont brûler ! à 2900 m. d'altitude, le rayonnement solaire est pratiquement le double de celui du bord de la mer

Et puis, et puis… il y a autre chose ! … mais j'ai appris, hélas ! que l'on avait trafiqué vos balles, quel dommage ! sinon, elles auraient été surgonflées de 30 % , je ne vous dis pas les rebonds…
ajoutez un CX bien meilleur vu la moindre résistance de l'air et les malheureux ramasseurs de balles (mais heureusement pour eux), auraient dû aller vous les chercher à La Mongie, au Val d'Arize ou à Lesponne…

Tout ceci me fait penser au coureur cycliste Octave LAPIZE, lors du 1er Tour de France passant par les Pyrénées en 1910… n'en pouvant plus, franchissant les cols d'Aubisque et du Tourmalet vélo à la main, Octave LAPIZE était allé trouver l'organisateur Henri DESGRANGES pour lui dire en face ce qu'il en pensait: "ASSASSIN ! VOUS ÊTES UN ASSASSIN d' ORGANISER UNE ÉTAPE PAREILLE ! "

Mr le Président Jean GACHASSIN, VOTRE IDÉE de faire jouer un match ici, à 2877 m. d'altitude, EST AUSSI GÉNIALE QUE ASSASSINE … (mais merci cher Christian pour ton idée lumineuse ! )
A vous cher Guy et cher Mansour ! sous le regard de Xavier Vaussenat et du Général de Nansouty , bon match et vous nous direz ce que vous en pensez !

Jean-Sébastien Gion
écrit le 12 Août 2014
 

Partenaires majeurs

"Likez" notre page FB

Et suivez l'actu du tournoi !

Contact organisation

Countdown to the event

Bienvenue à Bagnères de Bigorre

Bienvenue au Grand Tourmalet

BAHRAMI-FORGET AU PIC

Un événement exceptionel

Clic sur l'image

Un club

www.wearetennis.com

OK
a3w.fr © 2018 - Informations légales - future-bagneres.a3w.fr