En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
 
Rapprochement UNSA-CGC : la CGC jette l’éponge !
 

Rapprochement UNSA-CGC : la CGC jette l’éponge !

 

10 mars 2009 - Déclaration d’Alain Olive
Le Comité directeur confédéral de la CFE-CGC qui s’est réuni le mardi 10 mars a décidé de ne pas valider le projet de rapprochement entre nos deux organisations.
L’UNSA en prend acte et regrette que le conservatisme et la défense catégorielle l’aient emporté sur toute autre considération.

Comme le soulignait récemment le Président de la CFE-CGC, Bernard Van Craeynest, « si la solution est dans le statu quo, la CFE-CGC est à terme condamnée ». C’est le choix du statu quo qui vient d’être fait par une partie des dirigeants de cette organisation, dont certains secrétaires généraux de fédérations sont prisonniers de vieilles alliances.

Une proposition alternative nous est faite de continuer à discuter dans « le cadre d’un Comité de Réflexion et de Dialogue » (sic). Pour nous, il s’agit là d’un rideau de fumée destiné à masquer l’impuissance à avancer et à dédouaner ceux qui viennent de choisir l’immobilisme.

L’UNSA ne s’alignera pas sur le plus petit commun dénominateur qui vise à paralyser celles et ceux qui veulent agir.

S’il y a une seule leçon à tirer de cette année de contacts entre militantes et militants de la CFE-CGC et de l’UNSA, c’est la volonté chez beaucoup de vouloir dépasser les préjugés et de se rendre disponibles pour un travail en commun. Preuve a été faite que sur nombre de valeurs et de principes essentiels nous nous retrouvons, comme la rédaction du document « Agir ensemble » l’a prouvé.

Ce travail en commun, nous sommes prêts à le poursuivre avec celles et ceux qui le veulent au sein de la CFE-CGC. Il est donc important que les syndicats, les fédérations ainsi que les Unions régionales et départementales de l’UNSA qui ont noué des liens étroits avec leurs homologues de la CFE-CGC les conservent et les développent. Nous allons d’ailleurs encourager toutes les initiatives issues du terrain - très nombreuses - qui vont dans ce sens.

En ce qui nous concerne, nous allons continuer ce que nous faisons depuis 1993 : nous développer ; et cela dans un climat de crise sociale aiguë qui rend le syndicalisme plus que jamais indispensable aux salariés. Le thème du développement sera au cœur de notre congrès de Pau en novembre prochain.

C’est ce que je vais proposer à notre Bureau National qui se réunira le 18 mars prochain.

 

Ajouter un commentaire
 
a3w.fr © 2017 - Informations légales - unsa-generali.a3w.fr
Administration - Accueil - Plan du site